• Modèle conceptuel de peplau

Modèle conceptuel de peplau

La théorie interpersonnelle de Peplau et son application avec QSEN la phase d`orientation a été décrite par Peplau (1997) comme un temps pour les introductions et l`écoute de la part des infirmières: «l`orientation de l`infirmière au patient est surtout un contact à sens unique: l`infirmière d`abord s`identifie [sic] par son nom et son statut professionnel et indique le but, la nature et le temps disponibles pour le patient… l`attention de l`infirmière se concentre principalement sur le patient, l`écoute, l`audition de ce qui est dit, et demandant qui-, quoi-, où-, quand-type questions pour stimuler les descriptions et les récits du patient» (Peplau, 1997, p. 164). Peplau (1992) a souligné que l`écoute attentive et non-directive était extrêmement importante et a écrit: «c`est pendant cette période, dans la phase d`orientation, que le comportement de l`infirmière signale un modèle de réceptivité et d`intérêt pour les préoccupations du patient ou échoue dans à cet égard» (Peplau, 1992, p. 164). Hildegard E. Peplau (1 septembre 1909-17 mars 1999) [1] était une infirmière américaine et le premier théoricien des soins infirmiers publié depuis Florence Nightingale. Elle a créé la théorie des soins infirmiers de milieu de gamme des relations interpersonnelles, qui a contribué à révolutionner le travail d`érudition des infirmières. En tant que principal contributeur à la réforme du droit de la santé mentale, elle a dirigé la voie vers un traitement humain des patients souffrant de troubles comportementales et de la personnalité.

2 [3] la phase suivante est la phase de travail, qui représente la majorité du temps des infirmières avec les patients. Dans cette phase, les infirmières font des évaluations sur les patients à utiliser pendant l`enseignement et en contribuant au plan interdisciplinaire de soins (Peplau, 1952/1991/1997). Au cours de la phase de travail, les rôles des infirmières deviennent plus familiers aux patients; ils commencent à accepter les infirmières en tant qu`éducateurs en santé, personnes-ressources, conseillers et prestataires de soins. Les infirmières pratiquent la «non-directive à l`écoute» pour faciliter la sensibilisation des patients à leurs sentiments en ce qui concerne leur santé changeante (Peplau, 1952/1991, p. 43). En utilisant cette forme thérapeutique de communication, les infirmières fournissent des commentaires réfléchissants et sans jugement aux patients dans le but de les aider à clarifier leurs pensées. Dans cette étude, la phase de travail a été opérationnalisée en mesurant les cotes sur les points 1, 2, 3, 4, 8, 9, 11, 13, 14, 16 et 17 du HCAHPS (voir la figure 1). Introduction la théorie interpersonnelle de Peplau a été avancée par Hildegard Peplau en 1948. En tant que promoteur, elle cherche à définir la relation infirmière-patient. Elle plaide pour une participation active des deux parties en veillant à ce que l`expérience soit plus humaine. L`infirmière devrait initier le processus de communication qui conduit au traitement.

D`autre part, le patient devrait s`ouvrir à l`infirmière pendant les soins et le traitement. L`infirmière facilite cette relation mutuelle en observant le comportement du patient, en décrivant la maladie du patient, en formulant les soins appropriés pour le patient, en interprétant la prescription du médecin, en vérifiant le traitement et en intervenant chaque fois qu`il est jugé nécessaire (Peplau, 1991). La relation interpersonnelle entre l`infirmière et le patient a quatre phases distinctes, qui sont; orientation dans laquelle l`infirmière et le patient sont des étrangers qui ont besoin de se connaître mutuellement, l`identification des problèmes exige les efforts combinés de l`infirmière et le patient, l`exploitation des ressources disponibles par le patient, et la résolution qui appelle pour la cessation de la relation infirmière-patient une fois que les objectifs ont été atteints. Ces phases sont interdépendantes et appellent à des rôles et des fonctions qui se chevauchent pendant l`expérience infirmière-patient dans la résolution de problèmes liés à la santé (de, 2005).